Le quartier Mahazina lors de la création de l'association était complètement sinistré dans le domaine éducatif. L'absence d'école, la misère économique et sociale entretenaient et sclérosaient ce quartier, décourageant toute mixité sociale. Les enfants sans éducation de base ne pouvaient espérer intégrer l'une des écoles voisines, celles-ci étant déjà surchargées.

Sur les 300 enfants scolarisables seuls 20 étaient effectivement scolarisés.

Nous avons donc mis en place des cours d'alphabétisation, de soutien et surtout, par l'intermédiaire du centre associatif, un cadre où les enfants peuvent apprendre en étant assurés d'avoir un repas.

Travail sur place:

  • Un directeur enseignante
  • 3 instituteurs
  • 1 assistante maternelle

L'accès a l'éducation que nous apportons a déjà permis à des enfants de poursuivre des études dans les établissements voisins.

Aujourd'hui 238 enfants bénéficient d'une scolarisation